jeudi 4 février 2016

Une mare pédagogique vitrée...



 La forêt à explorer le temps est une passerelle entre hier et aujourd'hui, on y présente le vivant actuel pour vous faire découvrir le passé et ses mystères et l'on présente des espèces disparues pour apprendre à mieux connaître celles d'aujourd'hui.


Le 2 Février est la journée mondiale des zones humides, dont la première convention fut signée en Iran en 1971! Plus de 25 % des espèces vivantes dépendent de ces zones humides.

C'est ainsi que naturellement nous avons creusé une première mare lors des premiers travaux. Sans investissement prévus alors le trous s'est rempli d'eau et en quelques semaines j'ai été témoin de la colonisation du vivant. Libellules, grenouilles, dytiques bordés, de nombreuses espèces se sont installées dès la première année.


Après un an, une première génération de grenouille a éclos à Xploria.


Au cours des visites guidées, alors que j'expliquais la sortie de l'eau, les premières libellules et les premiers animaux terrestres, je me suis dit qu'une deuxième mare serait parfaite à cet endroit afin d'expliquer les systèmes de reproduction et de croissance liés à l'eau pour de nombreuses espèces.


Quelques mois plus tard j'ai eu la joie de présenter à des classes entières des larves de libellules en train de chasser.


A la fin de l'été dernier, j'ai pu d'assister à plusieurs éclosions d'Aeshne bleue.



Le tout sous l'oeil complice de ses anciennes cousines géantes, les méganeura qui vivaient à l'époque carbonifère


Et sous l'oeil moins complice d'un cheliderpeton...


L'occasion pour moi d'admirer ce dont j'avais rêvé quelques années plus tôt.
Riche de ces expériences, mon associée et moi avons imaginé un nouveau projet de mare pédagogique vitrée.


Nous avons alors présenté ce projet au concours de talent Aviva.

Cette mare permettra à tous une immersion dans cet écosystème si proche et si méconnu à la fois.


jeune grenouille agile


L'aeshne bleue abandonne son exuvie pour déployer ses ailes après plusieurs mois de vie dans l'eau.

4 vitres permettrons aux visiteurs de s'enfoncer dans et de découvrir les différents étages, 
2 affûts pour observer la surface. Salamandre, martin-pêcheur, tritons, libellules, autant d'espèces d'ordinaire difficiles à observer qui fréquentent déjà la zone et qui n'attendent que vous :)


Il y aura aussi des écrans vidéos, des caméras et des hydrophones pour que l'immersion soit totale.
 Pour que tous, petits et grands vous puissiez observer toutes les merveilles qui peuplent la forêt d'Xploria, il nous faut gagner le concours et récupérer en 15 jours le plus de votes possibles!


Hier, le chardonneret buvait dans une des mares actuelles.


POUR QUE CE RÊVE DEVIENNE RÉALITÉ, 
J'AI BESOIN DE VOUS!

Pas de cotisation, juste 5 minutes de navigation, il faut vous enregistrer, attendre le mail de confirmation, et ensuite vous pourrez donner 10 voix pour votre projet préféré.

POUR VOTER C'EST  ICI


 merci d'avance pour votre soutien, ce projet est aussi le vôtre ;)

                                 


jeudi 10 décembre 2015

Une dent de mosasaure...peut en cacher une autre

Il y a quelques jours, j'étais au Maroc et j'ai profité de ce voyage pour ramener quelques fossiles afin de compléter mes vitrines.

 Quelques arrêts dans les échoppes de Marrakech, et je repère une belle dent de mosasaure avec sa racine encore prise dans le sédiment d'origine. Après un petit brossage je vois apparaître une morceau brillant sous le sable.


 Une heure de nettoyage et je vois enfin sortir du bloc une deuxième dent intacte.


Ces deux dents appartiennent à un mosasaure, une sorte de lézard qui a pris le chemin des océans il y a plus de 100 millions d'années.


Parfaitement adaptée à ce nouveau terrain de chasse les mosasaures mesuraient plus de dix mètres et vivaient dans les mers et les océans  de la fin du crétacé, en même temps que les dinosaures.


J'ai trouvé dans le même shop une dent d'élasmosaure; elle appartient à Zarafasaura Oceanis, un autre reptile marin,  à long cou celui-là, qui chassait des poissons dans les mers chaudes de la fin du crétacé.


En observant la dent, je vois qu'elle est dans un bloc de sédiment qui contient de l'os.


Après quelques heures de nettoyage et de consolidation des fossiles, je vois enfin la dent entière ainsi qu'une belle vertèbre.


Cet animal était vraiment incroyable!


Vous pourrez découvrir ces fossiles  dans quelques mois à Xploria, dans la vitrine des reptiles marins.



dimanche 20 juillet 2014

Changyuraptor


La province du Liaoning n'en finit plus de nous livrer ses merveilles!


Découvert en 2012, un nouveau squelette fossile de dinosaure à quatre ailes a été présenté au public.
Il a de longues plumes de 30 cm au bout de la queue.


Il mesure 1,30 mètre de long et semble être capable d'utiliser ses plumes pour voler, planer ou au moins pour freiner sa chute. Il devait chasser à l'affût perché sur des branches. 
Il est plus grand que son cousin le microraptor dont le secret de la couleur des plumes a été décodé: il avait des plumes noires avec des reflets bleus iridescents.

1 an de vie bien rempli

Il y a  un peu plus de 1 an, nous inaugurions Xploria, au Mas-d'Azil, un musée parc dédié à l'évolution des espèces animales et végétales. Nous avons fêté il y a 2 jours notre 10 000 ème visiteur.
 Cette aventure formidable a profondément changé ma vie et élargi mon champ d'activités.

Commençons par l'illustration, j'ai produit en un peu plus d'un an, des milliers de crayonnés, de plans, de dessins, d'aquarelles de toutes sortes.

illustration réalisée pour la conception du projet


Quelques mois plus tard, l'atelier fonctionne

Ce travail  énorme m'a amené à la rencontre de toutes ces périodes de l'évolution que je connaissait bien sûr, mais pour lesquelles il a fallu un gros travail afin produire tout un fond iconographique cohérent.


hypsilophodon, petit dinosaure européen

Les nouvelles découvertes faites ces 10 dernières années ont ouvert un nouvelle porte sur l'aspect et le comportement des dinosaures.

étude, pour Guanlong, découvert récemment en Chine

Certaines de ces illustration servent de fond pour les 33 vitrines, 33 étapes marquante de l'évolution du vivant.

vitrine cambrien

Toumaï

Près d'une centaine d'illustrations botaniques viennent compléter la présentation des différents espaces  de reconstitutions.
sérapia lingua, une espèce locale d'orchidée présentée au cours de la visite

Certaines  illustrations ont étés agrandies et imprimées sur de grandes toiles afin de  présenter ces animaux en taille réelle.

C'est aujourd'hui un vrai bonheur pour moi de travailler avec les supports pédagogiques créés tout spécialement.

Un an après les premières esquisses, les animaux, les plantes, les ponts sont là ainsi que les visiteurs!  les espaces imaginés quelques mois plus tôt existent enfin!

Une année de joies et de difficultés, une année de rires et de larmes, une année pleine!


Une année dans la forêt de Castagnès, témoin d'une biodiversité extraordinaire qui n'en finira jamais de m'émerveiller. Quelle joie chaque jour depuis deux mois de voir les jeunes écureuils gambader dans les pattes de notre tricératops.
Il y a aussi de nombreux oiseaux qui nichent, bien aidé par tous les nichoirs et abris que nous avons installés pour eux. Mésanges, coucous, faucons, pics, chouettes fréquentent le parc au quotidien.

Plus rares à observer, nous croisons aussi la route d'autres mammifères, les martres, les belettes ou les blaireaux, ont aussi élu domicile dans les environs.

La création d'une marre en bordure du bois a ouvert un nouveau couloir pour la faune qui a très rapidement colonisé ce nouveau milieu. De nombreuses espèces se reproduisent aujourd'hui dans ce nouveau lieu, libellules, grenouilles, dytiques, sans compter la quantité d'espèces qui fréquente ce lieu protégé.

Cette nouvelle vie m'a amené à modifier mes projets, mais malgré le peu de temps disponible, j'ai travaillé avec Marc Azéma pour 2 sites majeurs de la préhistoire Ariégeoise que sont la grotte du Mas-d'Azil et le parc de la préhistoire de Tarascon sur Ariège. Plusieurs tournages efficaces, on a travaillé dans la neige, en altitude, en grotte et en studio, avec traveling, drone et hélico! Vous pouvez désormais voir ces différents court métrages en allant visiter ces deux sites.


Parmi les nouvelles activité que je fais désormais, je me lance dans la reconstitution d'animaux et la sculpture à grande échelle! Cela me change des miniatures paléolithiques!

Un an de belles rencontres et soutien physique et moral, un an d'entraide et de pression. Je ne saurais jamais assez remercier tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à ce que ce projet se réalise.


Merci à tous!!

Si vous voulez me rencontrer, je suis désormais tous les jours de la saison présent sur le site d'Xploria, j'anime des ateliers de fouilles, des visites guidées ou des soirées spéciales. Après quelques années dans l'ombre de mon atelier, je sort enfin à la lumière, prêt à vous recevoir et à vous faire découvrir la forêt à xplorer le temps.

Parmi tous mes projets, je viens de publier quelques planches bd dans un ouvrage collectif sur les richesse historiques et préhistoriques des Pyrénées centrales. "voyage au centre des Pyrénées" aux éditions Abelio.

 Je me suis chargé d'Aurignac, site mythique!

Merci à eux pour leur confiance.

Cette année m'a coûté de nombreuses nuits blanches et une douzaine de kilo en moins, mais elle m'a tant apporté au niveau professionnel et personnel!
Pour finir ce post, un immense merci à Charlotte qui m'a aidé à croire que ce projet était possible. Cet un projet collectif, fruit de notre amour et de nos passions communes. Merci à elle qui fait tellement chaque jour pour que cette nouvelle vie est possible.

lundi 28 janvier 2013

Bonne Année 2013!

Bonjour et bienvenue à tous sur mon blog préhistoire.
Bienvenue aux nouveaux et  bienvenue aussi  aux fidèles. 
Bienvenue à vous tous qui êtes de plus en plus nombreux à visiter 
et à faire vivre ce blog.

Cette année 2013 s'annonce pour moi riche en projets.


Pour ceux qui suivent mes aventures, la reconstitution de la vénus de Lespugue en ivoire de mammouth est presque finie et sera bientôt présentée au public. Nous avons aussi filmé cette expérimentation unique, qui sera présentée au musée de Lespugue.
En fin d'année j'ai livré des reconstirutions de matériel archéologique au musée d'Orgnac en Ardêche qui devrait ouvrir ses porte en 2014.
Nous travaillons toujours avec l'Arpa et avec Nathalie Rouqueyrol à la muséographie du musée d'Aurignac qui ouvrira lui aussi ses portes en 2014.

Il y a quelques jours j'étais avec Sstephane Kowalczyk afin de réaliser une commande pour Passé Simple et de nouvelles images pour "Handa et Woopa".

Tanystropheus par moi

Mais cette année va être pour moi très importante. Après avoir vendu mes services au structures d'accueil en préhistoire, je me lance dans une nouvelle aventure.
Mon associée Charlotte Boisseau et moi, avons gagné un appel d'offre de la Communauté des communes de l'Arize, et notre projet a été retenu. Je vous présente donc le Musée-Parc Xploria, qui ouvrira ses portes au Mas d'Azil au printemps et vous amènera à la découverte de l'évolution des espèces vivantes, animales et végétales.

Nous sommes actuellement en train réaliser le contenu qui sera présenté dans 35 vitrines présentées le long d'un parcours forestier de près de 2 km dans un parc boisé de trois hectares. Deux espaces couverts accueilleront des expositions temporaires.

Nous sommes en train de créer toute la muséographie et ces deux belles bêtes ont déjà rejoint notre équipe.

Cheliderpeton sculpté par les ateliers Ophys et photographié par Mathieu Pujol

Depuis la petite poussière perdue dans l'univers jusqu'au chant des oiseaux, depuis la plus petite des cellule jusqu'au plus géant des dinosaures, depuis l'origine de la vie jusqu'aux enjeux actuels de la biodiversité. Xploria est un parc à apprendre tout en s'amusant. Fossiles originaux, reconstitutions et moulages, illustrations géantes et animaux grandeurs nature vous guideront dans cette incroyable aventure.

Smilodon Fatalis sculpté par les ateliers Ophys et photographié par Mathieu Pujol

Pour plus de confort et de découverte, le parcours sera jalonné d'aires de jeux pédagogiques d'espaces interactifs pour les plus jeunes.

Jean Clottes est le premier parrain du projet, et plusieurs personnes et structures se sont associés à nous afin de nous assister dans la réalisation de ce projet;
Mathieu Pujol, photographe animalier  est associé au projet en tant que photographe officiel et partenaire particulier de Xploria.
Les ateliers Ophys  créent des reconstitutions originales d'animaux vivants et disparus ainsi que des moulages de pièces paléontologiques.
Bernard Bertrand et les éditions du Terran nous ont déjà fourni une grande collection de nichoirs qui sera installé dans la forêt.

ouverture début Février
 Ce projet est soutenu par la Communauté des communes de l'Arize qui a investi dans de nouveaux aménagements. La Mairie du Mas d'Azil et le Conseil Général de l'Ariège soutiennent aussi le projet. 
Le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises, Ariège initiative et bien d'autres que vous retrouverez sur notre site internet.

Parmi tous les projets de cette année, j'ai eu des petites commandes pour la grotte du Mas-d'Azil, qui après deux ans de travaux, ouvrira ses portes au printemps avec une nouvelle visite et un espace muséographique inédit présenté dans un bâtiment construite à l'intérieur même de la grotte.


Bonne année 2013 et meilleurs voeux à tous!